OU blog

Personal Blogs

Design Museum

Some more blogs to feast on

Visible to anyone in the world
Edited by Jonathan Vernon, Saturday, 27 Aug 2011, 12:28

Insightful Sites

Heavy Metal Umlaut

Media Hub

Social Simulations

MyShowcase

Innovation Development in Brighton

Myers Briggs

Omaha EFX

JFV Google Profile

Top Web 2.0 Websites

Top 10 Social Networking Sites

Ning

orkut

Alexa - traffic metrix

 

More Interesting People

Digital Chalkie

YouTube Charlie

Tamara

John Nauhgton

Ian S

 

(58626)

Permalink Add your comment
Share post

Comments

Picture of Kay Hendrick

My type of link

Good on ya for including a Myers Briggs site.

I've been an advocate of the MBTI for years as the most reliable indicator of personality type. I can even 'type' virtually these days!

If only more people got interested in this type of thing (groan), we might get along a bit better. It's very disappointing, though, that businesses (some prestigious ones included) will only type potential employees by their workplace behaviour, and use Belbin or Merrill-Reid instead. I am who I am wherever I am (sounds like Hannah Hauxwell).

K

Design Museum

New comment

'Je suis comme je suis,

Je suis fait comme ca.'

Jacques Prevert.

Any more and I'll have to look it up. In fact, why not, here it is:

Je suis comme je suis
Je suis faite comme ça
Quand j’ai envie de rire
Oui je ris aux éclats
J’aime celui qui m'aime
Est-ce ma faute à moi
Si ce n’est pas le même
Que j’aime chaque fois
Je suis comme je suis
Je suis faite comme ça
Que voulez-vous de plus
Que voulez-vous de moi

Je suis faite pour plaire
Et n’y puis rien changer
Mes talons sont trop hauts
Ma taille trop cambrée
Mes seins beaucoup trop durs
Et mes yeux trop cernés
Et puis après
Qu’est-ce que ça peut vous faire
Je suis comme je suis
Je plais à qui je plais
Qu’est-ce que ça peut vous faire

Ce qui m’est arrivé
Oui j’ai aimé quelqu’un
Oui quelqu’un m’a aimé
Comme les enfants qui s’aiment
Simplement savent aimer
Aimer aimer...
Pourquoi me questionner
Je suis là pour vous plaire
Et n’y puis rien changer.