OU blog

Personal Blogs

Design Museum

Mois international de la contribution francophone 2014

Visible to anyone in the world
Edited by Jonathan Vernon, Friday, 3 Oct 2014, 04:56

From French Exchange 1979

Fig.1 Mes amis français qui m'a pris à l'île d' Aix en 1979

Normalement si je veux lire français je le fais: aucune problème. Pendant L120, J'ai déjà changé mes paramètres Google pour rechercher et utiliser le français. 

Il y a quelques secondes j'ai decouvert que des les pages de Wikipédia sont en français aussi parce que c'est le 'mois international de la contribution francophone 2014'. L'idée est que je vais lire en français habituellement en fasaint L120 comme si je travaillais en France et je vis là déjà

On verra. 

From E-Learning V

Fig.2.  'Les Origines de la Guerre Mondiale 1914-1918'. Pierre Renouvin

Je lis 'Les Origines de la Guerre Mondiale 1914-1918'. Mon vocabulaire français sera d'autant sur ​​l'histoire militaire, l'équipement, les commandants et les effets de la guerre mondiale - en utilisant un langage d'une centaine d'années.

From E-Learning V

Fig.3 Grâce à Google Maps et mon journal 1979 j'ai trouvé la maison exacte où je suis resté il ya 35 ans. Sur la droite , 28 Avenue Camille Pelletan, Rochefort. Ma chambre était au troisième étage à l'arrière.

Je vais donc sortir le journal, j'ai écrit quand j'ai 17 ans quand je suis allé sur une visite d'échange 'French Exchange' en France à la Rochelle. C'est quand mon amour pour la France et les Français et certainment les Françaises sont commencé.

From E-Learning V

Fig.4. Un extrait de mon journal mai 1979 cum album couvrant ma visite à Rochefort

Mon amie a été appelé Frederic, le mec je restais avec. Curieusement, je suis en contact avec LUI grâce à LinkedIn il y a deux ans. Son anglais est parfait, mois, j'avais reçu un grade 'C' en 'O' Level French'; c'est la première fois que je l'ai étudié depuis 1978 même si j'ai été en utilisant Rosetta Stone c'est année dernière.

A note in English

On seeing this picture of Freddy's home for the first time since I stayed there I immediately could hear the buzz of the mobilettes that took students up and down the streets and would be the sound that greeted me in the morning. They were a very traditional family, with grandparents living in the house, his mother a widower. Breakfast was cake dipped in a bowl of hot chocolate while the evening meal was served in several courses, the peas served in a juice as a course in itself. My memory is jogged because I kept a diary: more of a scrapbook as it includes tickets, programmes, sweet wrappers and postcards, as well as an album of photographs. Fred made me a tape of songs too and wrote out the lyrics to the adorable Francoise Hardy. And he introduced me to the poetry of Jacques Prevert. I even learnt the first lines to 'Je Suis, Comme Je Suis.' 

What did French teenagers listen to then ... as now?! Supertramp!!!

Jacques Prevert gets passionate

Permalink Add your comment
Share post

This blog might contain posts that are only visible to logged-in users, or where only logged-in users can comment. If you have an account on the system, please log in for full access.

Total visits to this blog: 5212222